Le coup de gueule du ministre de la Santé

14/06/2019
Le coup de gueule du ministre de la Santé

Moustapha Mijiyawa

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi.

Il en a marre de voir les vendeurs ambulants sillonner les villes pour vendre des médicaments génériques comme si il s’agissait de vulgaires saucisses.

D’abord c’est interdit et réservé uniquement au réseau des pharmacies, ensuite on ignore tout de la provenance de ces produits. Quand on sait que 40% des médicaments vendus au Togo sont des faux (statistiques fournies par l’Ordre des pharmaciens), on a des craintes. 

Les commerçants proposent également des vitamines et des compléments alimentaires dont la composition laisse dubitatif.

‘Nous allons interdire ces pratiques’, a indiqué le ministre.

Mais la vente de médicaments contrefaits se poursuit sur les marchés au vu et au su de tout le monde. La police n’est pas très regardante et les saisies encore trop peu nombreuses.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.