Sida : l'Etat s'implique massivement dans la lutte

03/05/2007
Sida : l'Etat s'implique massivement dans la lutte

Le gouvernement togolais prévoit de dépenser environ 12,5 millions d'euros (8 milliards de francs CFA) pour la lutte contre le sida pour la période 2007-2010, a annoncé le président Faure Gnassingbé.

Le chef de l'Etat a énuméré les actions menées ces six dernières années par le Togo, notamment les campagnes de sensibilisation, la distribution de guides d'enseignement sur la maladie dans les écoles et la création d'unités de prise en charge des femmes enceintes et leurs nouveaux-nés. Il a tenu ces propos lors d'une visite récente dans une cellule locale de lutte contre le sida."Pour la période 2007-2010, un plan stratégique a été mis sur pied visant six domaines prioritaires dont la prise en charge des orphelins et enfants en situation vulnérable, l'appui aux personnes vivant avec le VIH/sida", a-t-il précisé.

Le président a également promis la construire d'un laboratoire de recherches sur l'immunothérapie des personnes vivant avec le VIH/sida.

Depuis plusieurs mois, Faure Gnassingbé a fait de la lutte contre le sida l'une de ses priorités, invitant à plusieurs reprises ses compatriotes, notamment la jeunesse, à se mobiliser contre le fléau.

Au Togo, où les premiers cas de sida ont été enregistrés en 1987, le taux de prévalence est estimé à 3,2% pour une population estimée à 5 millions d'habitants, selon de récentes statistiques du ministère de la santé.

On dénombre plus de 120.000 séropositifs et plus de 5.400 personnes bénéficient de traitements antirétroviraux (ARV) sur un total de plus de 18.000 malades.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des moyens et des ambitions

Uemoa

Cette photo est celle du futur siège de la Chambre consulaire Régionale (CCR-Uemoa).

Nouveau chapitre

Sport

‘Le gouvernement engage les Eperviers et la Fédération togolaise de football à écrire un nouveau chapitre du football togolais'.

Avortements sous conditions

Santé

L'interruption volontaire de grossesse est interdite au Togo. Mais elle se pratique discrètement.

Mise en relation

Tech & Web

Nouvelle boutique en ligne au Togo. Un site de petites annonces pour les particuliers.