Une stratégie bien définie

25/04/2019
Une stratégie bien définie

Des hôpitaux mieux gérés

‘Le Togo est un pays qui a une vision très claire sur le développement de la santé. Voilà un pays avec une stratégie bien définie’. Cette affirmation ne figure pas dans une brochure promotionnelle, mais émane de la directrice Afrique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Matshidiso Rebecca Moeti se trouve à Lomé depuis de début de la semaine pour évaluer l’action de l’Agence et recommander de nouvelles initiatives en faveur du secteur de la santé.

Elle s’est particulièrement intéressée à la contractualisation d’un certain nombre d’hôpitaux.

Les responsables du ministère de la Santé sont arrivés à la conclusion que le meilleur moyen d’offrir des soins de qualité était de confier la gestion des établissements publics à des structures privées.

Une approche contractuelle pour améliorer le management des ressources humaines, matérielles et financières, renforcer la gestion pharmaceutique et améliorer la prise en charge des patients.

Plusieurs hôpitaux sont passés sous gestion indépendante depuis 2017. Il s’agit, notamment, des CHR d’Atakpamé, du CHP de Blitta, du CHU Sylvanus Olympio de Lomé et de celui de Kara.

Mme Moeti a salué la démarche. ‘Ce type de gestion permet de parvenir à de meilleurs résultats dans l’accueil et le traitement des patients’, a-t-elle déclaré.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.