Coup de tampon

22/10/2018
Coup de tampon

La numérisation rendra le travail des faussaires plus compliqué

La falsification de documents administratifs est très fréquente au Togo. Et c’est assez simple car la seule réelle authentification est un simple tampon, facile à faire fabriquer. Les faussaires l’ont bien compris et leur business se porte bien.

Il n’y a pas encore de sécurité numérique.

Du coup, les papeteries de rues où l’on peu faire fabriquer n’importe quel tampon officiel en échange de quelques centaines de Fcfa sont pointées du doigt.

Concernés, les documents officiels, mais pas seulement. De nombreuses entreprises se sont retrouvées face à de faux courriers.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Faire revenir les talents

Diaspora

Un Forum économique des Togolais de l’extérieur aura lieu à Lomé en novembre prochain.

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.