Des milliers de Ghanéens fuient vers le Togo

25/06/2008
Des milliers de Ghanéens fuient vers le Togo

Des affrontements ethniques ont fait au moins 16 morts ces derniers jours dans le nord-est du Ghana, que fuient des centaines de réfugiés, a annoncé mercredi l'agence de presse nationale à Accra.

Les réfugiés, en majorité des femmes et des enfants, ont franchi la frontière pour gagner le Burkina Faso et le Togo, selon Ghana News Agency (GNA).Cinq enfants, blessés dans les derniers affrontements qui ont éclaté le 21 juin à Bawku, ont été hospitalisés à Bolgatanga, la capitale de la région du nord-est, a encore indiqué la GNA.

Les violences sont sporadiques entre les Mamprusi et les Kusasi, les deux principales communautés ethniques de Bawku, ville à majorité musulmane, où le couvre-feu est fréquent.

Le président ghanéen John Kufuor a rencontré les dirigeants des deux communautés en mars dernier, pour tenter de résoudre le problème des violences.

Le nord du Ghana, en général, est sujet périodiquement à des poussées de violences, généralement dues à des contentieux territoriaux ou à des rivalités dans la hiérarchie traditionnelle locale.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Huit milliards pour le balisage

Coopération

Les pistes de l'aéroport de Lomé et de Niamtougou (nord) bénéficieront d'un nouveau balisage l'année prochaine.

Un sport viril qui doit devenir populaire

Sport

Le directeur technique de la Fédération togolaise de rugby (FTR) a lancé mercredi à Sotouboua une campagne de découverte de ce sport.

C'est Bon pour Onomo

Tourisme

Le Groupe hôtelier français Onomo, qui possède un établissement au Togo, annoncé jeudi l’acquisition de plus de 60% de BON Hôtels.

Engagement collectif

Coopération

Le projet AVENIR (Action des Volontaires Européens et Nationaux Investis pour la Résilience) est mis en oeuvre au Togo.