Joli coup de filet de la gendarmerie

21/09/2007
Joli coup de filet de la gendarmerie

Quatre personnes suspectées d'avoir participé à une série d'assassinats les 15 et 16 septembre au Togo ont été interpellées par la gendarmerie, a-t-on appris vendredi de source policière.

Six personnes, dont une femme et un enfant, avaient été décapitées par des inconnus dans la nuit de ce week-end dans des villages situés dans les préfectures de Vo et des Lacs (environ 45 km à l'est de Lomé).L'un des suspects interpellés a affirmé avoir tué l'enfant, a déclaré à la télévision nationale un responsable de la gendarmerie.

Interrogé sur le mobile de son acte, Kodjo Roger Hounguiya, de nationalité béninoise a expliqué être au service d'une personne résidant au Benin et qui, elle aussi, aurait commis des atrocités, a indiqué le colonel Demehame Yark.

Au Bénin, une jeune femme avait également été décapitée au cours de la même nuit dans le village de Houéyogbé, à 65 km à l'est de Cotonou.

La sécurité a été renforcée dans les deux préfectures de Vo et des Lacs où des patrouilles de gendarmes ont été déployées.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.