Miss Togo ne veut pas être prisonnière de son image

11/12/2017
Miss Togo ne veut pas être prisonnière de son image

Dédévi Adomayakpor lors de son élection

Miss Togo ne veut pas se contenter d’être belle ; elle cherche aussi à être utile en mettant sa notoriété au service ces autres.

Dédévi Adomayakpor a fait de l’assistance aux prisonniers et à leur réinsertion sa grande cause.

Avec le soutien de plusieurs ONG elle vient d’offrir à la prison de Lomé des équipements destinés à moderniser les ateliers de couture, de cordonnerie et de coiffure

Des initiatives similaires sont prévues dans d’autres centres pénitentiaires. 

Chaque année, les Miss choisissent de mener des activités humanitaires au profit des plus défavorisés, des femmes, des handicapés ou des prisonniers.

Il s’agit de rompre ainsi avec l’image de belles jeunes femmes dont la seule activité est de participer à des évènements commerciaux ou de passer dans des émissions de divertissement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Promotion de l'emploi et sécurité au travail

Social

La France et le BIT (Bureau international du travail) sont liés par un accord de partenariat dont bénéficie directement le Togo.