Mobilisation du gouvernement

30/07/2008
Mobilisation du gouvernement

Les préfectures de Zio, Yoto, Vô et du Golfe, dans la région maritime, sont quasiment sous les eaux. Les pluies diluviennes qui continuent de s'abattre dans ces zones engendrent de jour en jour des dégâts matériels de plus en plus importants.

Sept ponts se sont effondrés sur différents axes routiers et ferroviaires.Les axes Hahotoé-Kpémé, Lomé-Kpémé et Lomé Tabligbo et Lomé-Blitta du réseau ferroviaire sont impraticables.

Hahotoé-Kpémé, Tsévié-Tabligbo, Tsévié-Kévé et Lomé-tsévié du réseau routier sont également rendus impraticables.

Les villages et champs situés le long des vallées des fleuves Zio et Haho sont inondés.

C'est le bilan qu'a dressé hier le ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

Le Premier ministre Komlan Mally a organisé mardi une réunion d'urgence en présence du corps diplomatique accrédité au Togo et des partenaires au développement

« Une partie de la population a été déplacée ; il y a d'importants besoins en aide alimentaire d'urgence, en eau potable. Nous nous sommes engagés à contacter nos sièges respectifs  pour apporter un appui rapide au Togo » a déclaré Rosine Sori-Coulibaly représentante résidente du système des Nations Unies.

Face à la gravité de ces inondations, le gouvernement « demande aux populations de demeurer vigilantes et de prendre les dispositions nécessaires pour éviter toute surprise et de respecter les différentes déviations des forces de sécurité sur les axes routiers concernés ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les juges connaissent leur métier

Justice

Le justice est indépendante. Elle ne reçoit des ordres de personne.

A Lomé, encore trop d'antivax

Santé

De nombreux togolais sont réticents à l’idée de se faire vacciner contre le Coronavirus. 

Israël est de retour

Union Africaine

Israël est redevenu un pays observateur à l'Union africaine.

Ca débute mal à Tokyo

Sport

Deux joueurs de l'équipe sud-africaine de football ainsi qu'un membre de l'encadrement, installés dans le Village olympique des JO de Tokyo, ont été testés positifs.