Cen-Sad : 12 médailles pour le Togo à Niamey

10/02/2009
Cen-Sad : 12 médailles pour le Togo à Niamey

Les premiers Jeux de la Cen-sad (Communauté des Etats sahélo sahariens) qui se déroulent à Niamey au Niger  ont pris fin lundi soir pour les 18 athlètes togolais qui quittent la compétition avec 12 médailles dont 3 en or. Les boxeurs togolais ont obtenu 5 médailles dont une en or arrachée dans la catégorie des 69 kilos par Sarouna Toundé qui a battu au poing son adversaire Tchadien Amon.

Face au Béninois Faustin Houenou chez les 71 kilos, le togolais  Amouzou Dodji conserve sa  médaille d'argent obtenue lors des derniers championnats d'Afrique de la Zone 3. Les  3 médailles de bronze ont été enlevées par Zankou Ibrahim dans la catégorie Mouche (51 kilos) et les frères Sarouna Fatiou( 64 kilos) et Rafiou (60 kilos).

Le Togo a d'ailleurs été classé 2e sur les 6 pays ayant pris effectivement part aux combats de boxe.

C'est en athlétisme que les athlètes togolais se sont le mieux comportés en décrochant 6 médailles dont 2 en or, exploit de Kombaté Moipah qui signe le record de 15 minutes 31 s sur 5.000 mètres et de Tchaboré Nikabou qui réalise 14 mètres 73 au triple saut.

Le même Tchaboré obtient une médaille d'argent au saut en longueur sur 6 mètres 77.

Les trois autres médailles sont en bronze. Elles ont été remportées au disque par Baneto Essodina sur 38 mètres 63, au 400 mètres haies dames avec Kokou Yawa Mana Georgette et au 3000 steeple hommes

En lutte africaine codifiée au tournoi par équipe, le Togo obtient une médaille en bronze.

18 pays participent à ces Jeux avec deux milles  athlètes engagés. Les compétitions se poursuivent pour les pays encore engagés dans les disciplines collectives, football, basket, etc…

Créée en février 1998 à Tripoli (Libye), la Cen-Sad vise notamment à faire de l'espace sahélo saharien une zone de développement économique et de libre-échange.

Correspondance à Niamey, Joël Aziadapou

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.

Le Sarakawa se refait une beauté

Tourisme

L’hôtel Sarakawa de Lomé vient d’achever des travaux de modernisation. Il était temps.