L'adieu au foot

05/09/2007
L'adieu au foot

L'ancien président de la Fédération togolaise (FTF) Tata Avlessi a été suspendu "à vie" de toute activité dans le football avec "interdiction définitive d'accès aux stades" pour tentative de corruption d'arbitres, a annoncé mercredi la Confédération africaine de football (Caf). Le Jury d'appel de la Caf a rejeté lundi, l'appel formulé par M. Avlessi et "aggravé la sanction initialement prononcée", selon la décision de la Caf, rendue publique à Lomé.

Jugé "coupable" en juillet dernier, par une commission disciplinaire de la Caf, d'avoir tenté de corrompre les arbitres du match Togo-Tunisie de la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations cadets, en mars à Lomé, M. Avlessi avait écopé de huit ans d'interdiction de toute activité dans le football.Il est indiqué que "les rapports déposés au niveau de la Caf font état d'une somme d'argent remise à Abdou Sarr (l'arbitre Gambien du match) par Attivi Cessi (arbitre international togolais) qui a déclaré agir au nom de M. Avlessi".

Le montant contenu dans l'enveloppe n'a pas été révélé.

Tata Avlessi qui a toujours clamé son innocence dans cette affaire, avait fait appel de la décision et a été entendu le 31 juillet au Caire.

Attivi Cessi à qui la commission disciplinaire de la Caf avait infligé en premier lieu, une suspension pour une période de quatre ans, a été également suspendu à vie tout comme son collègue Abou Sarr.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chrono trop juste

Sport

Au 50 mètres nage libre, le Togolais Damien Otogbé a montré tout son potentiel.

La menace B et C

Santé

L’hépatite B et C est toujours très active dans le pays. Le taux d’infection serait de 15%.

'L’expérience du Togo est enrichissante'

Développement

Mario Pezzini, le directeur du Centre de développement de l’OCDE, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre.

Anticiper une sortie de crise sanitaire

Développement

Le pouvoir togolais pense déjà à l’après-pandémie et il a raison.