La FTF frappe fort

02/03/2019
La FTF frappe fort

Les stades sont le théâtre de bagarres entre supporters

Les sanctions sont sans appel. La fédération togolaise de football vient de sanctionner les différents stades, où se sont déroulés récemment des violences.

Le stade de Dapaong est suspendu pour 2 ans et celui de Bassar pour un an. Quant à Lavié, il écope de 6 mois. Ils ne pourront plus accueillir les matchs de première division.

La sanction de la Fédération togolaise de football (FTF) est tombée.

Les équipes de Foadan, Gbikinti et Kotoko devront trouver d’autres installations le temps des sanctions.

La FTF a voulu frapper fort après les scènes de violences observées dans ces stades. D’autres mesures ont été annoncées comme l’installation de caméras et le bannissement des supporters connus pour leurs agissements violents. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'avenir de la Francophonie passe par l'Afrique

Culture

Le nombre de francophones dans le monde pourrait doubler d’ici à 50 ans grâce au boom de l’Afrique.

Littérature pour tous

Culture

Le Festival international de littérature francophone (Filbleu) a démarré mardi dans plusieurs villes dont Atakpamé et Badou.

La dette togolaise baisse

Développement

Le Togo a fait beaucoup d’efforts en terme de stabilisation de son cadre macro-économique. La dette du pays continue à baisser.

Un beau sourire s'entretient

Santé

L’association des chirurgiens dentistes du Togo (ACDT) a lancé mardi une campagne de sensibilisation et d’éducation à la santé bucco-dentaire.