La FTF frappe fort

02/03/2019
La FTF frappe fort

Les stades sont le théâtre de bagarres entre supporters

Les sanctions sont sans appel. La fédération togolaise de football vient de sanctionner les différents stades, où se sont déroulés récemment des violences.

Le stade de Dapaong est suspendu pour 2 ans et celui de Bassar pour un an. Quant à Lavié, il écope de 6 mois. Ils ne pourront plus accueillir les matchs de première division.

La sanction de la Fédération togolaise de football (FTF) est tombée.

Les équipes de Foadan, Gbikinti et Kotoko devront trouver d’autres installations le temps des sanctions.

La FTF a voulu frapper fort après les scènes de violences observées dans ces stades. D’autres mesures ont été annoncées comme l’installation de caméras et le bannissement des supporters connus pour leurs agissements violents. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Plateforme d'information fiable sur le covid-19

Tech & Web

Facebook étend son Centre d'information sur le coronavirus à 17 pays supplémentaires dont le Togo.

Bilan de santé favorable

Santé

Les 3 médecins et l’infirmière infectés par le coronavirus se portent bien.

Les premiers respirateurs sont arrivés

Santé

Le Togo a franchi mercredi le cap des 70 personnes positives au covid-19.

Comment obtenir les aides de l’Etat ?

Social

Un programme de transferts monétaires va aider les Togolais les plus vulnérables pendant la crise sanitaire.