Le FC Barcelone s'implante au Togo

16/03/2019
Le FC Barcelone s'implante au Togo

Le Barça est l'une des meilleures équipes au monde

Le FC Barcelone annoncé son intention de créer un centre de formation au Togo à l’instar de ce qui existe déjà au Maroc, En Egypte, en Zambie et au Nigeria.

‘Le Togo a une belle histoire en matière de football. L'installation d’un centre du club catalan permettra non seulement de former les entraîneurs locaux mais il permettra aussi  de faire découvrir au monde entier des jeunes joueurs togolais très talentueux. Le championnat national pourrait aussi y trouver un certain dynamisme’, a déclaré Claude Emmanuel Ajavon, l'initiateur du projet et qui est également consul honoraire du Togo en Espagne.

Le centre formera les footballeurs et footballeuses âgées de 6 à 18 ans.

Guy Kossi Akpovy (G), président de la FTF et Claude Emmanuel Ajavon

La Fédération togolaise de football (FTF) travaille en étroite collaboration avec le FC Barcelone pour donner vie à ce projet.

L’ouverture est prévue en septembre prochain. Les premiers pensionnaires seront sélectionnés dès le mois d’avril.

L'école de formation de la Masia à Barcelone a accueilli des milliers de jeunes joueurs dont certains ont réalisé une carrière internationale exceptionnelle. 

On peut citer Lionel Messi, Adrès Iniesta, Xavi, Carles Puyol, Cesc Fabregas, Piqué, Jordi Alba ou Sergio Busquets.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Incendie maîtrisé à l'université de Lomé

Faits divers

Un incendie s’est déclaré lundi dans le bâtiment accueillant la faculté des sciences économiques et de gestion à Lomé.

Les intempéries font 3 victimes

Faits divers

Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de samedi à dimanche sur Lomé et sa périphérie ont causé la mort de 3 personnes.

Début de l'exercice Obangame Express

Coopération

Un exercice naval dénommé Obangame Express, assuré par les forces navales américaines en Afrique (NAVAF), a débuté vendredi avec la participation du Togo.

Interdits à la vente

Santé

Quatre médicaments importés ont été retirés de la vente. Le ministère de la Santé invoque des raisons commerciales.