Ouverture du 30e sommet à Addis

28/01/2018
Ouverture du 30e sommet à Addis

Photo de famille à l'ouverture du sommet

Le 30e sommet de l’Union africaine (UA) s’est ouvert dimanche à Addis-Abeba avec à l’ordre du jour l’examen de plusieurs questions relatives notamment à la paix et à la sécurité, au développement, ainsi qu’aux reformes institutionnelles de l’organisation. Un projet porté par le Rwandais Paul Kagame qui prendra les reines de l’organisation.

L’épineux dossier de la réforme de UA doit enfin connaître une concrétisation. 

Les Etats membres veulent donner plus d’efficacité et de clarté à l’action de l’Union en terme d’organisation afin de la mettre au diapason des nouvelles réalités à l’échelle mondiale. L’objectif est aussi de parvenir à l’indépendance financière.

Outre les réformes, les chefs d’Etat présents étudieront les moyens de juguler les poches de déstabilisation engendrée par le terrorisme et le crime organisé et de trouver la meilleure réponse à donner au phénomène de la migration clandestine qui touche nombre de pays africains.

D’autres sujets notamment le développement économique et la lutte contre la corruption seront abordés dans le cadre de la réalisation de l’agenda 2063 de l’UA.

Arrivé samedi dans la capitale éthiopienne, le président Faure Gnassingbé a déjà eu une série de rencontres avec plusieurs dirigeants africains. D’autres sont prévues ce dimanche.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Transformation numérique : le revers de la médaille

Tech & Web

La transformation numérique a bouleversé le quotidien de nombreux Togolais. Mais de nouvelles menaces sont en plein essor.

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).