Politique

Mesure de prudence

‘Le Togo est une République bananière’. C’est ainsi que  Brigitte Adjamagbo-Johnson, de la DMK (Dynamique Mgr Kpodzro) a qualifié la décision des pouvoirs publics d’interdire un rassemblement prévu samedi à Lomé.

Ne pas donner d'occasion aux jihadistes de cibler des civils © republicoftogo.com

‘Le Togo est une République bananière’. C’est ainsi que  Brigitte Adjamagbo-Johnson, de la DMK (Dynamique Mgr Kpodzro) a qualifié la décision des pouvoirs publics d’interdire un rassemblement prévu samedi à Lomé.

Elle dénonce le double language entre les ministres de l’Administration territoriale et de la Sécurité. L’un étant dans une logique d’accord et l’autre non.

Selon le ministère de la Sécurité, cette interdiction n’est en aucun cas une décision politique. Dans un contexte sécuritaire très tendu en raison de la menace terroriste, la tenue d’une manifestation de cette nature n’est pas recommandée.

Des ‘renseignements de dernière minute’ incitent d’ailleurs à la plus grande prudence.

Pour que ce site Web fonctionne correctement et pour améliorer votre expérience d'utilisateur, nous utilisons des cookies. Retrouvez plus d'informations dans notre Gestion des cookies.

  • Les cookies nécessaires activent les fonctionnalités de base. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies et ne peut être désactivé qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.