Faure à Abuja pour évoquer la crise en Guinée

10/01/2009
Faure à Abuja pour évoquer la crise en Guinée

Un sommet des dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) devant se prononcer sur une suspension de la Guinée s'est ouvert samedi à Abuja, capitale fédérale du Nigeria.

Le président togolais, Faure Gnassingbé, assiste aux travaux.Les chefs d'Etat, réunis en session extraordinaire à huis clos, vont se pencher sur la recommandation des ministres des Affaires étrangères de l'organisation régionale de suspendre de l'organisation la Guinée, aux mains de putschistes depuis le 23 décembre.

Ils doivent se prononcer officiellement à l'issue du sommet samedi, en principe par consensus.

Vendredi, les chefs de la diplomatie ont estimé que la Guinée ne devait plus participer aux réunions de la Cédéao au niveau des chefs d'Etat et des ministres.

"Il en sera ainsi jusqu'au retour de l'ordre constitutionnel", ont-ils jugé, selon Abdel Fatau Musah, directeur des affaires politiques de la Cédéao.

Outre celui du Togo, dirigeants du Liberia, du Ghana, de la Gambie, du Nigeria, de la Sierra Leone, du Bénin et du Burkina Faso ont fait le déplacement, selon un responsable de la Cédéao.

Tous les autres Etats membres de l'organisation régionale étaient représentés par des délégations de haut niveau, à l'exception de la Guinée, qui ne pouvait occuper son siège, a poursuivre cette source.

Kabiné Komara, qui a été nommé Premier ministre par la junte, présent à Abuja, devait néanmoins être invité à s'adresser à l'assemblée.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FIFA va financer la construction d’un Centre technique

Sport

Une mission de la FIFA s’est rendue au Togo pour évaluer les besoins de la Fédération.

Relation ultra-pacifique

Coopération

Le Togo ne dispose pas de centrales nucléaires et n’a pas de programme atomique civil ou militaire.

Des couveuses pour les hôpitaux togolais

Coopération

Tika, l’Agence de coopération turque, a offert au Togo 6 couveuses destinées aux principaux hôpitaux du pays.

Une justice plus humaine

Justice

Les expulsion forcées, les démolitions de bâtiments, ordonnées par décision de justice, sont suspendues jusqu’à nouvelle ordre.