La Cedeao soutient l'accord inter-ivoirien

16/03/2007
La Cedeao soutient l'accord inter-ivoirien

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 pays) a entériné vendredi l'accord inter-ivoirien signé le 4 mars à Ouagadougou, et appelé l'Union africaine (UA) à s'en inspirer pour le retour de la stabilité en Côte d'Ivoire.

Cet accord, paraphé par le président ivoirien Laurent Gbagbo et le secrétaire général des Forces nouvelles (FN, rébellion) Guillaume Soro pour relancer le processus de paix ivoirien, a été approuvé par le Conseil de médiation et de sécurité de la Cédéao réuni vendredi dans la capitale burkinabè.Le Conseil a "fortement recommandé" que le document soit transmis "au Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA)", afin que cette instance, à son tour, le fasse parvenir au Conseil de paix et de sécurité des Nations unies, explique le communiqué final de la réunion.

"Le Conseil de médiation et de sécurité de la Cédéao invite le Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à examiner et à prendre en compte l'accord de paix du 4 mars 2007 comme facteur déterminant au retour de la stabilité, de la paix, et de la sécurité en Côte d'Ivoire et dans la sous-région", ajoute le texte.

Selon une source diplomatique burkinabè, ces recommandations seront officiellement transmises dans les jours à venir aux autorités du Ghana, dont le président, John Kufuor, assure la présidence en exercice de l'UA.

L'accord inter-ivoirien de Ouagadougou prévoit notamment la formation prochaine d'un nouveau gouvernement et le départ à terme des Casques bleus de l'ONU et soldats français déployés dans le pays depuis la fin 2002.

Il envisage également la relance immédiate du processus d'identification de la population en vue des élections, sans cesse repoussées depuis 2005.

Il vise vise à terme à réunifier un pays coupé en deux depuis une tentative de coup d'Etat de la rébellion contre M. Gbagbo en septembre 2002.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Akossiwa Claire Ayivon a les jeux dans la peau

Sport

L'athlète togolaise d’aviron, Akossiwa Claire Ayivon (24 ans), promet de faire des étincelles à l’occasion des JO de Tokyo.

Berlin équipe les communes

Coopération

Depuis plusieurs années, l’Allemagne est l’un des principaux partenaires du Togo pour la mise en oeuvre de la politique de décentralisation.

L’internet académique arrive au Togo

Tech & Web

Le réseau d'éducation et de recherche du Togo (TogoRER) a été lancé jeudi.

‘Le port du masque est devenu comme du folklore'

Santé

Comme ailleurs dans le monde, la population semble réfractaire aux mesures barrières et à la distanciation.