Cour constitutionnelle du Gabon : le Togo invité d'honneur

23/01/2007
Cour constitutionnelle du Gabon : le Togo invité d'honneur

Une délégation togolaise a été invitée à la cérémonie solennelle de rentrée de la Cour constitutionnelle du Gabon à Libreville.

La délégation était composée du ministre Assouma, juge à la Cour constitutionnelle, Tekoe Président de la Cour Suprême et Charles Debbasch, Ministre, conseiller spécial  à la Présidence de la République.  

Au cour de la cérémonie, placée sous la présidence du Président de la République, Omar Bongo-Odimba, la Présidente de la Cour Marie-Madeleine Mborantsuo après avoir rendu hommage à la délégation togolaise a prononcé une importante allocution sur le rôle de la Cour dans le processus électoral qui vient de se tenir au Gabon.

 

A la fin de la cérémonie, une autre réunion plus intime s'est tenue. La présidente de la Cour a ,en effet, soutenu à Aix-en-Provence (France) une importante thèse sous la direction du doyen Debbasch sur les Cours constitutionnelles africaines qui vient d'être publiée aux Editions Economica.

 

Madame Mborantsuio a tenu à rendre hommage au Doyen Debbasch pour le rôle irremplaçable de formation qu'il a joué au profit des élites africaines par ses enseignements et ses ouvrages  rôle que l'histoire a-t-elle dit reconnaîtra à sa juste valeur.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.