Il faut faire cesser le trafic d'êtres humains

23/01/2020
Il faut faire cesser le trafic d'êtres humains

Exploitation sexuelle ou travail forcé

L’Union européenne et la France soutiennent un programme destiné à lutte contre le trafic d’êtres humains dans les pays du Golfe de Guinée.

Six pays sont concernés, le Togo, le Bénin, la Côte d'ivoire, la Guinée et le Nigéria et le Ghana.

D’une durée de 4 ans, l’initiative dispose d’un budget de 16 milliards de Fcfa.

Une réunion se déroule jeudi à Lomé entre experts de l’UE, officiels togolais et représentants de la société civile pour examiner les modalités de collaboration.

La région est caractérisée par un schéma de traite transfrontalière et circulaire : ces pays sont à la fois des territoires d’origine, de transit et de destination des personnes victimes de traite.

Par ailleurs, on estime que 75% des mouvements migratoires en Afrique de l’Ouest sont réalisés à l’intérieur de la région. 

Dans la zone géographique d’intervention se trouvent plusieurs corridors intra régionaux majeurs associant flux migratoires (réguliers ou irréguliers) et occurrence de pratiques abusives, principalement à des fins d’exploitation sexuelle ou de travail forcé.

La traite des personnes dans cette région possède à la fois une dimension interne et une dimension transnationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.

Le Sarakawa se refait une beauté

Tourisme

L’hôtel Sarakawa de Lomé vient d’achever des travaux de modernisation. Il était temps.

Ecoutez et regardez

Culture

Une plateforme dédiée à la promotion des artistes togolais a été lancée mercredi.