La modernisation passe par la numérisation

26/02/2018
La modernisation passe par la numérisation

Eric Adja (G) et Akakpovi Gamatho, président de la Cour Suprême lundi à Lomé

Le Togo n’a pas vraiment le choix. S’il veut se moderniser, il doit nécessairement se numériser Le processus a démarré il y a plusieurs années et se renforce à mesure de la progression des technologies et des nouveaux usages.

Le pays peut compter sur l’appui de partenaires internationaux comme l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Le bureau ouest-africain de cette organisation (BRAO-OIF) accompagne la numérisation de la justice et d’autres admirations comme l’Office togolais des recettes (OTR), la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et le ministère de l’Education. Une première étape pour un projet qui se veut plus ambitieux.

‘Notre organisation va accompagner la transformation  numérique de l’administration publique togolaise en proposant des solutions innovantes adaptées aux réalités locales’, a expliqué lundi Eric Adja, le directeur du BRAO-OIF.

Cette modernisation passe par la généralisation de l’accès à internet, aux applications et à la fourniture des documents officiels dématérialisés.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).