Les nouvelles techniques de l’identification criminelle

08/02/2019
Les nouvelles techniques de l’identification criminelle

Photo de famille vendredi au terme de la formation

Une quinzaine d’officiers-élèves du cours d’application des officiers de la gendarmerie togolaise, ainsi que de cinq officiers de police nationale, ont achevé vendredi une formation de 5 jours dispensée par deux sous-officiers français du détachement de la gendarmerie prévôtale du Sénégal.

Une formation axée sur les techniques d’identification criminelle de proximité (TICP).

Fondée sur des mises en situation concrètes à l’aide de scènes d’infraction simulées, cette session a permis de sensibiliser les futurs décideurs de la gendarmerie et cadres de la police au caractère déterminant des constatations matérielles pour la résolution des enquêtes.

L'objectif est principalement d'organiser les constatations sur les lieux d’un crime ou d’un délit, de rechercher les preuves matérielles au travers d’opérations techniques et scientifiques, de prélever les indices et de les exploiter.

Policiers et gendarmes en TICP ont également un rôle de conseil auprès des magistrats et directeurs d'enquêtes et peuvent être amenés à témoigner en justice.

Cette formation constitue l’un des volets de la coopération franco-togolaise.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Repos forcé pour les footballeurs

Sport

Les championnats de D1 et de D2 sont suspendus le weekend à venir. La reprise est prévue le 2 mars.

'Le Togo participe à l’écriture de l’histoire africaine'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a su redonner un élan vital à la diplomatie togolaise, notamment en Afrique de l'Ouest.

Don japonais à la ville d'Atakpamé

Coopération

Le Japon a offert mardi trois véhicules de lutte contre l’incendie et de secours à la ville d’Atakpamé (région des Plateaux).

Dispositif anti-hooligans

Sport

Le ministère des Sports et la Fédération de football sont déterminés à mettre fin aux violences dans les stades.