Une relation féconde, équitable et responsable

08/10/2018
Une relation féconde, équitable et responsable

Neven Mimica, Commissaire européen à la Coopération internationale et au Développement

Les représentants des pays ACP et de l’Union européenne rentreront bientôt dans le vif du sujet : la renégociation de l’accord de Cotonou du régit les relations entre les deux ensembles.

Dans deux ans, un nouveau partenariat devra être conclu.

L’accord post-Cotonou doit aider à la réalisation du développement durable dans les pays ACP. Le droit au développement des peuples ACP, les ODD, l’accord de Paris sur les changements climatiques et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine doivent être au cœur du futur accord de partenariat ACP-UE.

‘Nous avons des raisons d’espérer, mais l’espoir dans l’avenir de notre partenariat n’est légitime que s’il repose sur l’engagement des deux parties à tracer ensemble le chemin vers la prospérité. Le partenariat ACP-UE ne peut tenir ses promesses que s’il n’annihile pas les efforts endogènes de développement des ACP, n’induit pas le démantèlement de leurs jeunes industries et économies’, explique Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise et chef négociateur du Groupe des ACP au site spécialisé Euractiv.

M. Dussey invite les uns et les autres à plus d’ambition et d’imagination pour comprendre les enjeux nouveaux de la coopération qui doit être ‘plus féconde, équitable et responsable.’ 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.

L'Afrique de l'Ouest sécurise son espace maritime

Coopération

33 pays, dont le Togo, participent à l'exercice Obangame Express sous commandement américain.