Pas de grand rassemblement pour Epé Ekpé

28/08/2020
Pas de grand rassemblement pour Epé Ekpé

Le public n'est pas autorisé cette année

Rite traditionnel et ancestral, Kpessosso marque le Nouvel An chez les Guins.

La couleur de la pierre sacrée dans le sanctuaire d’Avegbatsoe à Glidji est le présage de la nouvelle année. 

Répartis au sud du Togo, du Bénin et du Ghana, le peuple Guin fait de Kpessosso une occasion de retrouvailles et de promotion de l’identité culturelle.

Les Guins, en fuyant les guerres pour s'installer au milieu du 17ème siècle à Glidji au bord du Lac Togo, ont fondé leur royaume sous le roi Foli Bébé.

Dans leur exode, ils ont emporté des attributs royaux : un trône sculpté dans l'ivoire et un autre fait d'ébène incrusté d'or, de même que ce qui les caractérise est cette fameuse pierre qui régente leur vie et dont la sortie marque une nouvelle année, une nouvelle vie, de nouveaux préceptes ordonnés par les divinités.

En raison de la présence du covid-19, les organisateurs ont été contraints de revoir l’organisation de l’évènement - prévu le 10 septembre - qui attire chaque année des dizaines de milliers de personnes.

La prise de la pierre sacrée (Epé Ekpé) se fera d'une manière symbolique, sans le public.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bureau des plaintes

Développement

Pour une gestion consensuelle, efficace, équitable et permanente des projets de développement, il faut de la cohésion.

Plus de peur que de mal

Faits divers

L’un des plus anciens établissements du Togo, l’hôtel du Golfe à Lomé, a été victime d’un sinistre qui aurait pu être dramatique.

Mobilisation en faveur du FIDA

Développement

Plusieurs dirigeants africains demandent à la communauté internationale d'être plus généreuse.

Regroupement dans le secteur des services

Tech & Web

Gozem a annoncé lundi le rachat de la plateforme Delivroum.