Attirer les investissements en zone rurale

15/02/2019
Attirer les investissements en zone rurale

Gilbert Houngbo

Un nouveau fonds d'impact a été lancé vendredi à Rome lors du Conseil des gouverneurs des Etats membres du Fonds international de développement agricole (FIDA). 

Il propose une approche innovante pour attirer dans les zones rurales des pays en développement les capitaux dont elles ont besoin.

Le FIDA, avec l'Union européenne, le Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), le Luxembourg et l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA), lancent le Fonds d'investissement pour l'entrepreneuriat agricole (Fonds ABC) pour aider les entrepreneurs ruraux dans le secteur agricole à accéder aux financements nécessaires afin de développer leurs activités et de créer des emplois dans les zones rurales pauvres, en particulier pour les jeunes.

L'objectif du Fonds ABC est d'attirer les investissements du secteur privé dans les petites et moyennes entreprises (PME) rurales, les organisations paysannes et les groupes de petits exploitants agricoles. Ils ont souvent des difficultés à obtenir des financements auprès des institutions habituelles qui considèrent qu'ils présentent trop de risques.

"Les petites et moyennes entreprises peuvent être un moteur de développement et offrir aux communautés rurales un moyen d'échapper à la faim et à la pauvreté, mais à condition  qu'elles elles puissent  accéder aux ressources qui leur sont nécessaires", a déclaré le président du FIDA Gilbert Houngbo. 

Le lancement de cette initiative est une étape importante qui permettra aux petits exploitants agricoles, à leurs organisations, et surtout aux jeunes, de pleinement réaliser les potentialités qui sont les leurs."

Il y a 1,2 milliard de jeunes dans le monde et on estime que plus de la moitié d'entre eux vivent dans les zones rurales. Les jeunes ont statistiquement deux à trois fois plus de risques d'être au chômage que les adultes. 

Rien qu'en Afrique, 10 à 12 millions de jeunes arrivent chaque année sur le marché du travail.

Neven Mimica, le Commissaire européen à la coopération internationale et au développement, a souligné l'impact que peuvent avoir les investissements du Fonds ABC sur les ménages de petits exploitants.

Neven Mimica

‘Les petits exploitants et les entreprises rurales n'obtiennent pas du secteur privé les investissements dont ils ont besoin!  Le Fonds ABC nous aidera à combler cette lacune, à faciliter leur accès à des capitaux et, par conséquent, à améliorer la vie de 700 000 ménages ruraux".

Patrick Gomes, secrétaire général du Groupe ACP, dont l'organisation promeut le développement du secteur privé, estime que le Fonds peut avoir un effet transformateur sur les populations rurales pauvres.

Le Fonds ABC a pour objectif de mobiliser 200 millions d'euros sur les 10 prochaines années. Il proposera des prêts adaptés aux besoins des PME. 

La taille des prêts variera de 20.000 à 800.000 euros. 

Le Fonds ABC est un fonds indépendant basé au Luxembourg et son portefeuille d'investissement sera géré par deux sociétés d'investissement: Bamboo Capital Partners et Injaro Investments.

L’Union européenne et le Groupe ACP apporte au pot 45 millions d’euros, le Luxembourg, 5 millions et AGRA, 4,5 millions.

De nouveaux financements sont attendus dans les prochains mois.

Les agriculteurs togolais pourront naturellement profiter de ce dispositif en plus de celui mis en place par le gouvernement dont le MIFA (Mécanisme incitatif de financement agricole).

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.