La contribution des ONG est essentielle

08/04/2019
La contribution des ONG est essentielle

Christophe Akpoto

Comment les organisations non-gouvernementales (ONG) peuvent contribuer à la réussite du Plan national de développement (PND) ?

Le gouvernement veut avoir une vision claire et identifier les compétences. Une revue sera organisée courant avril afin d’élaborer d’identifier avec précision les ONG susceptibles de fournir un apport réel en ressources humaines et en expertise dans différents domaines.

Pour Christophe Akpoto, le directeur de la Coopération bilatérale au ministère de la Planification, le PND est l’affaire de tous et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Republicoftogo.com: Quel peut être le rôle des ONG dans la mise en œuvre du PND ?

Christophe Akpoto : Le ministère Planification gère le partenariat entre l’Etat et les organisations non gouvernementales. 

C’est la première fois que nous organisons cette revue. Il s'agit pour le gouvernement de disposer d’une cartographie des compétences des ONG de façon à pouvoir mieux les orienter dans la mise en oeuvre du PND. Ce programme implique tout le monde.

La volonté de travailler avec toutes les bonnes volontés est l’une des doctrines politiques du président de la république; une doctrine qui guide l’action gouvernementale. Le chef de l’Etat ne force personne mais son souci est de travailler avec tous ceux qui partagent sa philosophie sur le développement.

Le PND a été élaboré façon participative, sa mise en œuvre doit l’être également.

La collaboration sur le terrain avec les ONG est très importante.

Il y a pléthore d’associations enregistrées au Togo, mais elles sont peu nombreuses à rédiger des rapports d’activité. Les ONG impliquées seront celles qui ont transmis aux autorités leur bilan ces deux dernières années.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sable fin et déchets

Environnement

La magnifique plage de Lomé ressemble à un dépotoir. Les premiers responsables sont les habitants eux-mêmes. 

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.