Félicité Anato donne l'impulsion

14/08/2021
Félicité Anato donne l'impulsion

Félicité Anato

Les togolais de la Diaspora sont actifs. Le lien n’est jamais rompu avec leur pays natal. Il y a les liens familiaux, mais pas seulement.

L’engagement en faveur du développement est plus prononcé chez certains que d’autres.

C’est le cas de la franco-togolaise Félicité Anato, qui a créé en 2019 l’association ‘IMPULS’ELLE’.

Objectif : permettre aux jeunes filles d’aller loin grâce à l’éducation et les encourager à dépasser les barrières sociétales, les préjugés ou les contextes sociaux. 

L’association souhaite également encourager l’entreprenariat et le leadership féminins.

Elle a déjà mené une action de sensibilisation auprès de 25 jeunes filles dans la région de l’Avé, dont des filles-mères. Cette sensibilisation consiste à les convaincre de reprendre leurs études ou une formation qualifiante afin de leur assurer un avenir meilleur.

L’association prévoit aussi de construire un premier établissement scolaire (primaire et secondaire ) dans la région de l’Avé.

‘IMPULS’ELLE’ veut associer le ministère de l’Education et celui du Développement à la base ainsi que tous les organismes oeuvrant en faveur de l’éducation et de l’autonomisation des femmes. 

‘La société civile et la Diaspora sont une force de propositions pour accompagner le développement du Togo’, explique Félicité Anato.

______

Rendre hommage aux instituteurs et aux professeurs

Félicité Anato vient de lancer l’opération #SchoolviChallenge. L’idée est originale. Il s’agit pour les anciens élèves de rendre hommage à leurs instituteurs et professeurs et aux directeurs d’établissements qui ont contribué à leur apprentissage, à l’accès aux connaissances et, pour certains, à la réussite sociale et professionnelle.

Par cette action, l’objectif est aussi de promouvoir l’éducation dans tous les milieux et pour tous les genres

Concrètement les anciens élèves sont invités à se rendre dans les établissement où ils ont étudié (maternelle, primaire, collège ou lycée), faire une photo sur place avec le ou les enseignants de l’époque, si possible avec l’uniforme de l’école ou du lycée, puis publier le ou les photos sur les réseaux sociaux avec le Hashtag #SchoolviChallenge.

‘Les enseignants sont ceux qui forment les citoyens d’aujourd’hui et de demain. Ils méritent de recevoir nos remerciements et tout notre soutien’, indique Félicité Anato.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Contrer la menace

Tech & Web

Un sommet international sur la cybersécurité aura lieu à Lomé les 25 et 26 octobre prochains.

Cause commune

Culture

Rencontre inédite entre la chanteuse togolaise Valentine Alvares et le rappeur Ghanéen AJ Nelson.

Trop, c'est trop

Faits divers

Un nouveau corps sans vie a été repêché mardi dans le 4e lac de Lomé (qui récupère les eaux de pluie).

Lecture pour tous

Culture

L'OIF appuie le gouvernement pour l'installation de Centres de lecture et d'animation.