Les envois de la Diaspora auraient atteints 1,4 milliard de dollars en 2018 !

19/12/2018
Les envois de la Diaspora auraient atteints 1,4 milliard de dollars en 2018 !

Une estimation qui reste à confirmer

Les transferts de fonds vers l’Afrique subsaharienne vont augmenter cette année pour atteindre 45 milliards de dollars, selon les estimations de la Banque mondiale.

La tendance à la hausse observée depuis 2016 s'explique par la vigueur des conditions économiques dans les pays à revenu élevé où vivent de nombreux migrants africains.

A lui seul, le Nigeria devrait recevoir 25 milliards cette année.

En ce qui concerne les envois de fonds en pourcentage du PIB, la Gambie s’octroie la plus grande part ; viennent ensuite les Comores, le Lesotho, le Sénégal, le Libéria, le Cap-Vert, le Zimbabwe, le Togo, le Ghana et le Nigeria.

Le coût moyen de l'envoi est de 200 dollars, en légère baisse, mais cette moyenne reste bien supérieure aux autres régions du monde.

S’agissant du Togo, les chiffres communiqués par la Banque mondiale ont de quoi surprendre.

En effet, on découvre que les montants virés par la Diaspora togolaise en 2018 atteignent 1,4 milliard de dollars – plus que le Mali ! -, contre 507 millions l’année précédente. La progression soudaine est inexplicable et inexpliquée.

A titre de comparaison, les transferts vers l’Ethiopie et l’Ouganda ont atteint respectivement 500 et 900 millions de dollars.

Informations complémentaires

MIGRATION AND REMITTANCES.pdf 1,14 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.