Pas de développement sans la Diaspora

01/04/2019
Pas de développement sans la Diaspora

Robert Dussey lors de la présentation de la feuille de route

Le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, a présenté lundi la feuille de route du gouvernement pour les Togolais de l’extérieur. 

Une initiative qui répond à la vision du chef de l’Etat d’assurer une meilleure organisation de la Diaspora pour son implication plus active dans les efforts de développement. 

Les actions des autorités s’articulent autour de trois axes majeurs, la valorisation du capital humain, économique et social de la Diaspora, le renforcement de la communication entre le gouvernement et la Diaspora, l’amélioration de la protection et enfin la défense des intérêts des Togolais vivant à l’étranger.

L’intérêt du gouvernement à l’égard de la Diaspora n’est pas nouveau. Différentes mesures ont été prises ces dernières années.

Parmi les nouveautés annoncées par le ministre, l’organisation les 28 et 29 novembre prochains à Lomé d'un Forum économique des Togolais de l’extérieur.

Cette volonté d’impliquer les Togolais de l’étranger dans l’essor économique du pays s’inscrit dans le cadre du Plan national de développement (PND) lancé récemment.

Près de 2 millions de Togolais vivent à l'étranger, principalement en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les crues ont fait trois victimes

Faits divers

Trois noyades ont été signalées dans un affluent du fleuve Yoto. Le drame s’est déroulé samedi dans le village de Kpédjini (préfecture de Haho).

Au-delà des Evala

Sport

Les luttes Evala viennent de s’achever dans le nord du Togo. Un rendez-vous sportif et culturel toujours très populaire.

Polémique stérile

Diaspora

A peine créé, le Haut Conseil des Togolais de l’extérieur (HTCE) suscite déjà la polémique.

Les Eperviers affronteront les Pharaons

Sport

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2021) place le Togo dans un groupe composé de l’Egypte, du Kenya et des Comores.