Coopération militaire maintenue avec la France

06/12/2007
Coopération militaire maintenue avec la France

"Le Togo restera un partenaire majeur de la coopération militaire française pour 2008, notamment en terme budgétaire, en terme de coopérants et de projets", a déclaré mercredi le directeur de la Coopération militaire et de Défense, général de corps d'armée Emmanuel Berte, a rapporté radio Lomé, cité par Xinhua. Le général français, en visite au Togo, a eu une séance de travail avec les officiers supérieurs des Forces armées togolaises (FAT) qui a porté sur les questions de formation et de projets de renforcement de la coopération militaire entre les deux pays.

Selon le directeur de la Coopération militaire, les perspectives actuelles lui permettent d'affirmer déjà qu'il n'y aura pas de baisse dans cette coopération avec le Togo. 

"Au contraire, on restera au même niveau voire avec une légère augmentation", a-t-il précisé, ajoutant que "la France, quelles que soit les périodes, a toujours été aux côtés du Togo et continuera à toujours l'être".

 

"Nous allons continuer à former, équiper et accompagner l'armée togolaise", a dit le général de corps d'armée, soulignant l'intensification de la formation au profit de la gendarmerie, de l'armée de terre et de la marine.

 

Au nom du chef de l'Etat togolais, le ministre togolais de la Défense, Kpatcha Gnassingbé, a élévé le général Berte au grade de Commandeur de l'ordre du Mono.

© Xinhua : accord spécial avec republicoftogo.com

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Fonds Khalifa entre en jeu

Développement

Le Fonds Khalifa pour le développement de l'entreprise va injecter 15 millions de dollars dans de petits projets agricoles. 

80 jurés pour juger d'affaires graves

Justice

La première session de la Cour d'assises de l’année a débuté lundi. 63 affaires seront jugées.

HCTE : le processus électoral est lancé

Diaspora

Les Togolais de l'extérieur doivent élire 77 représentants lors d'un processus démocratique inédit.

Un sanctuaire dont la population ne doit pas être oubliée

Environnement

Le parc de Fazao-Malfakassa doit être protégé sans pénaliser la population riveraine.