Francophonie : la France a fait son choix

23/05/2018
Francophonie : la France a fait son choix

Louise Mushikiwabo

Le président français Emmanuel Macron a apporté mercredi son soutien à la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, candidate à la tête de la Francophonie, à l'issue d'une rencontre notable à Paris avec le président rwandais Paul Kagame.

‘La ministre des Affaires étrangères du Rwanda a toutes les compétences pour exercer cette fonction’ de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) et ‘je la soutiendrai’, a déclaré M. Macron. 

Le mandat de l'actuelle responsable de l'OIF, la Québécoise Michaëlle Jean, expire mi-octobre.

Ce soutien français au Rwanda - pays devenu anglophone - n'est pas forcément une bonne nouvelle pour la sortante qui souhaite se représenter.

Compte tenu du poids politique de la France au sein de l’organisation, Louise Mushikiwabo a toutes les chances de bénéficier d’un large soutien.

Le Togo, membre de l’OIF, n’a pas fait part de son choix pour le moment.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.