Le Togo solidaire de la France en guerre

14/11/2015
Le Togo solidaire de la France en guerre

Patrouille de police samedi dans les rues de Paris

Le président Faure Gnassingbé s’est déclaré profondément choqué par les attaques terroristes islamistes de Paris. Il a exprimé la solidarité du Togo avec le gouvernement et le peuple français.

Le chef de l’Etat a adressé samedi un message au président français François Hollande.

‘En ces heures tragiques et extrêmement douloureuses pour la France, je tiens à vous faire part de ma vive émotion, de ma compassion et de la solidarité de l’ensemble du peuple togolais qui est sous le choc et profondément meurtri par le lourd bilan de ces attentats inédits.’, écrit M. Gnassingbé.  

Selon le président togolais, ‘La barbarie des attaques, le choix des cibles et le mode opératoire utilisé ne laissent aucun doute quant à la volonté des commanditaires de porter atteinte aux valeurs séculaires qu’incarnent la France et que partagent avec elle, tous les peuples épris de paix,  de liberté, de solidarité et  de fraternité.’

Les attentats ont fait 127 morts, environ 180 blessés dont 80 en urgence absolue.

Informations complémentaires

Message au président français.pdf 32,86 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.