Le Togo soutient le Maroc

05/12/2020
Le Togo soutient le Maroc

Le Maroc contrôle environ les deux-tiers du territoire désertique du Sahara occidental

Le Togo a fait part, vendredi, de son soutien au 'droit du Maroc à défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale' à travers le rétablissement de la libre circulation au poste-frontière d’El Guerguarat, entre le Royaume et la Mauritanie.

Cette position est contenue dans la lettre adressée par le ministère togolais des Affaires étrangères aux autorités officielles à Rabat.

La Togo y appelle “tous les acteurs impliqués” dans le conflit régional du Sahara à privilégier la voie du dialogue et de la concertation pour le règlement du différend dans le respect des résolutions pertinentes des Nations Unies, selon les informations de la presse marocaine.

Le 13 novembre dernier, le Maroc était intervenu pour chasser des éléments du mouvement séparatiste du Polisario qui bloquaient le passage d’El Guerguarat et rétablir la circulation sur ce poste-frontière vital entre le Maroc, la Mauritanie et le reste de l’Afrique.

Avec ce soutien, le Togo rejoint une longue liste de pays arabes, d’Europe, d’Afrique, d’Amérique Latine et des Caraïbes qui ont apporté leur appui à l’action menée par le Maroc sur cet important passage, notamment pour le transport routier des marchandises entre l’Europe et l’Afrique, expliquent les médias du Royaume.

Le Maroc, qui contrôle environ les deux-tiers du territoire désertique du Sahara occidental, veut une "autonomie sous contrôle", alors que le Front Polisario, soutenu par Alger, milite pour l'indépendance et réclame un référendum d'autodétermination.

En l'absence d'avancée des négociations politiques menées sous l'égide des Nations unies, Rabat a multiplié ces derniers mois les actions pour asseoir sa position sur le terrain, avec l'ouverture de consulats ou l'organisation d'évènements internationaux au Sahara occidental, provoquant à chaque fois des protestations du Polisario.

L'ouverture de représentations diplomatiques au Sahara occidental marque "une évolution positive, notamment en matière de soutien apporté par des pays frères et amis à la marocanité du Sahara", a déclaré vendredi le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vite et bien

Développement

Koffi Tsolényanu, le ministre de l’Urbanisme était samedi à Kara (nord du Togo) pour s’assurer de l’avancement des chantiers en cours.

La sanction est tombée

Justice

L'hebdomadaire 'Indépendant Express' est désormais banni du paysage médiatique togolais. 

Le dossier n'est pas classé

Justice

L’incendie criminel du Grand Marché de Lomé n’est pas une affaire classée.

Assistance médicale de Mashav

Coopération

Israël a offert au CHR d'Atakpamé des équipements de lutte contre le Coronavirus, y compris des respirateurs.