Zapatero : « Le Togo vient de donner un signal fort »

25/06/2009
Zapatero : « Le Togo vient de donner un signal fort »

Le président du conseil du gouvernement espagnol, Josée luis Rodriguez Zapatero est arrivé mardi après-midi à Lomé. Il a été accueilli par le président Faure Gnassingbé. Les deux hommes ont ensuite eu un premier tête-à-tête au salon d'honneur de l'aéroport.

Le premier ministre espagnol s'est ensuite rendu en compagnie de son homologue togolais, Gilbert Houngbo, au Palais des congrès de Lomé pour assister à la séance de l'Assemblée nationale consacrée au vote de loi portant abolition de la peine de mort au Togo. « L'Assemblée s'honore de votre présence à cette séance. Nous sommes convaincus que cette présence marque un nouveau départ dans les relations de coopération entre le Togo et l'Espagne » a déclaré le président de l'Assemblée, Abass Bonfoh,

M. Bonfoh a justifié l'abolition de la peine de mort par l'irréversible engagement du Togo à promouvoir les libertés publiques fondamentales et à consolider les droits de l'homme dans le pays.

Une initiative que M. Zapatero a salué et encouragé.

« Le Togo vient de donner un signal fort dans sa démarche de promotion de la démocratie et des droits de l'homme. L'Espagne félicite et encourage cette démarche » a souligné le chef du gouvernement espagnol devant les parlementaires togolais.

Il a réitéré la détermination de son pays à militer en faveur d'une tolérance zéro de la peine de mort dans le monde. Il a enfin encouragé les autorités togolaises à poursuivre les réformes qui devront favoriser l'organisation paisible de l'élection présidentielle de 2010.

Notons qu'en marge de cette visite, un mémorandum de coopération bilatérale a été signé entre les deux ministres des Affaires étrangères, Koffi Esaw pour le Togo et Miguel Ángel Moratinos pour l'Espagne.

Regarder le reportage de la TVE

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sous les verrous

Faits divers

La police a mis la main mardi sur un groupe d’individus responsable d’un braquage il y a quelques jours à Lomé.

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.

Un scandale environnemental

Environnement

La rivière Eké qui traverse Atakpamé est polluée. La faute aux mauvaises pratiques des habitants.

Partir en voyage, c'est possible

Tourisme

C’est le moment de voyager. L’aéroport de Lomé est ouvert au trafic commercial.