20.000 euros, c'est toujours utile

18/06/2021
20.000 euros, c'est toujours utile

Koffi Dodji Ognankitan

Une usine de transformation de manioc en amidon d’une capacité de 50 tonnes par jour a été inaugurée en mai dernier à Kamina (164km de Lomé).

La Nouvelle société de commercialisation des Produits agroalimentaires (NSCPA) est dirigée par Koffi Dodji Ognankitan.

Ce dernier vient de recevoir un Prix décerné par ‘Rencontres Africa’ avec en prime un chèque de 20.000 euros.

‘Cet appui va nous permettre de viser grand et d’envisager une installation sur le parc industriel d’Adétikopé’, a déclaré le récipiendaire.

L’argent sera utilisé pour acheter des équipements et faire une campagne de communication.

En tant que culture, le manioc présente déjà des avantages de production, comme les rendements élevés à l'hectare, la tolérance à la sécheresse et aux sols dégradés, et une grande flexibilité de semis et de récolte. 

En tant que source d'amidon, il est hautement compétitif: la racine contient plus d'amidon, en poids sec, que presque toutes les autres cultures vivrières, et est facile à extraire à l'aide de technologies simples. 

On observe des signes d'un intérêt croissant pour la fécule de manioc locale en substitution des importations. 

De nouvelles amidonneries ont été récemment créées en Afrique de l’Ouest.

Le plus gros producteur de manioc de la région, le Nigeria, a récemment annoncé un programme ambitieux de production d'éthanol à partir du manioc. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A Lomé, encore trop d'antivax

Santé

De nombreux togolais sont réticents à l’idée de se faire vacciner contre le Coronavirus. 

Israël est de retour

Union Africaine

Israël est redevenu un pays observateur à l'Union africaine.

Ca débute mal à Tokyo

Sport

Deux joueurs de l'équipe sud-africaine de football ainsi qu'un membre de l'encadrement, installés dans le Village olympique des JO de Tokyo, ont été testés positifs.

Schéma vaccinal complet : feu vert pour le Covishield

Santé

Les vaccins AstraZeneca/Covishield - ceux administrés au Togo - sont désormais reconnus par les pays de l'UE.