Avis de recrutement d'un gouverneur

24/01/2007
Avis de recrutement d'un gouverneur

Le sommet de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa, 8 pays) a désigné samedi à Ouagadougou le chef de l'Etat burkinabè, Blaise Compaoré, au poste de président en exercice de l'union.

Le sommet de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa, 8 pays) a désigné samedi à Ouagadougou le chef de l'Etat burkinabè, Blaise Compaoré, au poste de président en exercice de l'union. "Les chefs d'Etats de l'Uémoa ont confié la présidence en exercice de l'institution au président Blaise Compaoré", indique un communiqué final publié au terme du sommet tenu en présence des présidents des huit pays membres de l'Uémoa.

Un autre sommet des chefs d'Etat africains également tenu dans la capiatle burkinabé avait désigné vendredi M. Compaoré comme président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cedeao, 15 Etats) pour un mandat d'un an.

En revanche, le sommet de l'Uémoa n'a pas pu désigner un nouveau gouverneur de la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO), institut d'émission de l'organe.

Ce poste était vacant depuis la nomination de son titulaire, l'Ivoirien Charles Konan Banny, comme Premier ministre de transition en Côte d'Ivoire et dont le mandat à la tête de la BCEAO avait expiré le 31 décembre 2005.

L'intérim du gouvernorat de la BCEAO est assuré depuis le 23 décembre 2005 par le Burkinabè Damo Justin Barro, un des vice-gouverneurs de l'institution financière.

Selon le communiqué final, le sommet "a confié" au nouveau président en exercice, "le soin de procéder aux consultations nécessaires en vue d'une décision ultérieure".

"La Côte d'Ivoire veut conserver le poste, le Burkina veut la confirmation de Damo Justin Barro et le Niger a présenté un candidat", a ajouté une source proche du sommet.

Sur le plan économique, le sommet a exprimé "sa vive préoccupation" face aux conséquences de la flambée des cours du pétrole sur "les performances économiques" de ses Etats "nonobstant les résultats satisfaisants" de la campagne agricole 2006-2007.

Ainsi, le taux de croissance du Produit intérieur brut de l'Union a baissé à 3,6% en 2006 contre 4,3% en 2005, souligne le communiqué, ajoutant toutefois que l'inflation a été maîtrisée avec un taux annuel de 2,3% contre 3,9% en 2005.

Les huit pays de l'Uemoa sont: Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Littérature pour tous

Culture

Le Festival international de littérature francophone (Filbleu) a démarré mardi dans plusieurs villes dont Atakpamé et Badou.

Un beau sourire s'entretient

Santé

L’association des chirurgiens dentistes du Togo (ACDT) a lancé mardi une campagne de sensibilisation et d’éducation à la santé bucco-dentaire.

Incendie maîtrisé à l'université de Lomé

Faits divers

Un incendie s’est déclaré lundi dans le bâtiment accueillant la faculté des sciences économiques et de gestion à Lomé.

Les intempéries font 3 victimes

Faits divers

Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de samedi à dimanche sur Lomé et sa périphérie ont causé la mort de 3 personnes.