Corrupteurs et corrompus

06/08/2020
Corrupteurs et corrompus

Essohana Wiyao

Près de 10 milliards de Fcfa (plus de 15 millions d'euros), sous la forme de pots-de-vin, sont versés chaque année au Togo par des particuliers et des entreprises.

Ce chiffre est une estimation obtenue à partir d’une étude sur la perception et le coût de la corruption au Togo menée du 17 décembre 2019 au 03 janvier 2020 auprès de 2.645 personnes et de 400 petites sociétés.

L’enquête a été réalisée par l'Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED).

Le chiffre indiqué pourrait être supérieur.

Le Togo s’est doté d’une Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA).

'Le présent rapport constitue un outil-diagnostic de la corruption au Togo. Les données illustrent bien que le phénomène n'est pas étranger dans notre pays', explique Essohana Wiyao, le président de cet organe.

Une évidence.

La corruption est endémique dans la région et pas seulement pour l’obtention de gros contrats. Policiers, fonctionnaires, magistrats sont souvent sollicités pour faire avancer des dossiers en échange d’un petit cadeau.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Electrification de 20 centres de santé

Développement

Kya Energy Group va recevoir une aide de Power Africa pour électrifier des centres de santé.

Sous les verrous

Faits divers

La police a mis la main mardi sur un groupe d’individus responsable d’un braquage il y a quelques jours à Lomé.

Coopération décentralisée : les Yvelines s'engagent

Coopération

Le président du département des Yvelines, Pierre Bédier, s’est rendu au Togo la semaine dernière.

Creuser très profond

Environnement

Les forages ne garantissent pas l’obtention d’une eau potable.