Coup de pompe

14/08/2008
Coup de pompe

Le gouvernement togolais a procédé mercredi à une augmentation des prix du carburant en raison de la flambée des prix sur le marché international, a-t-on appris de source officielle. Le prix du litre d'essence a augmenté de 17,8% à 595 FCFA (0,89 euro) et le gasoil de 18% à 590 FCFA, selon un communiqué du gouvernement lu sur les médias d'Etat.

Le mélange, utilisé dans les groupes électrogènes et les bâteaux de pêche, a augmenté de 4% à 575 FCFA.Les prix du pétrole et du gaz domestique n'ont pas changé, en vue d'aider les populations rurales et de décourager l'utilisation du bois de chauffe et du charbon, souligne le communiqué.

La dernière hausse des prix des produits pétroliers remonte à décembre 2006. Depuis lors, le gouvernement a "toujours subventionné" ces produits, malgré le coût "très élevé" sur le marché mondial, selon des responsables du ministère du Commerce.

Malgré cette nouvelle augmentation, l'Etat va encore injecter plus de 7,7 milliards de FCFA (11,63 millions d'euros) pour supporter les prix à l'importation, alors qu'il a déjà débloqué plus de 18 milliards de FCFA entre janvier et juillet, ont précisé ces responsables.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Graines de vainqueurs

Sport

En tournée samedi à Atakpamé, Faure Gnassingbé a inauguré la nouvelle pelouse synthétique du stade de la ville. 

Prévoir plutôt que subir

Santé

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d’acheminer au Togo des équipements de protection contre le coronavirus chinois.

Prorogation de l'accord de Cotonou jusqu'en décembre 2020

Coopération

Les négociations sur un accord post-Cotonou entre les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l’Union européenne se sont poursuivies vendredi à Bruxelles.

Détection précoce

Santé

Moustafa Mijiyawa, le ministre togolais de la Santé, participera vendredi à Bamako à une réunion d’urgence de la Cédéao.