Eviter les collisions

29/09/2009
Eviter les collisions

Le ministre des Mines et de l'Energie, Noupokou Dammipi, a ouvert mardi à Lomé, un séminaire consacré à la sécurisation du gazoduc de l'Afrique de l'Ouest. Une trentaine de participants du Togo et du Bénin suivent les travaux et les explications relatifs aux dispositifs de sécurité envisagés pour protéger le pipeline long de 1.033 kilomètres.

Une réunion de même nature s'était déroulée à Accra la semaine dernière.Le ministre Dammipi s'est félicité des efforts consentis par les gouvernements du Nigeria, du Bénin, du Ghana et du Togo pour rendre ce projet effectif avant la fin de l'année 2009.

Premier projet transfrontalier, le gazoduc pourra transporter, à travers une canalisation haute pression, du gaz naturel en provenance du Nigeria vers les clients du Togo, du Bénin et du Ghana.

Pour éviter des collisions éventuelles avec des navires, les installations reposent à des profondeurs atteignant parfois cent mètres et à une distance de 15 à 20 km des côtes.

Le tracé figure désormais sur les cartes maritimes qui sont distribuées

à l'ensemble des autorités maritimes et aux responsables portuaires des pays concernés. Enfin, des bouées seront installées tout le long du pipeline pour le signaler aux bateaux.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vision d'avenir

Cédéao

La cédéao dispose de tous les atouts pour devenir le moteur du développement et de l'intégration.

Togo Cellulaire épinglé

Tech & Web

Décidément, Togo Cellulaire est dans le viseur de l’ARCEP.

Le cinéma, ce n'est pas du bricolage

Culture

La Semaine nationale du cinéma togolais se déroule jusqu’au 28 novembre.

UFOA-B : le Bénin hérite des qualificatifs

Sport

Le Togo affrontera le Burkina-Faso et le Niger au Bénin dans le cadre des qualifications à l'UFOA-B.