L'ARMP en logique simplification

29/01/2020
L'ARMP en logique simplification

Supprimer des étapes administratives inutiles

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a reconnu que des progrès étaient encore à faire pour simplifier et accélérer les procédures.

‘Certes, le respect des textes est obligatoire, mais il fait trainer les choses pour rien et rend parfois inefficace l’action des pouvoirs publics', a déclaré mercredi Aftar-Touré Morou, le directeur général de l'ARMP.

Désormais, les ministères ne sont plus obligés de faire appel à la direction nationale du contrôle des marchés publics pour un projet de moins de 85 millions de Fcfa. Pour les entreprises publiques, le montant est fixé à 120 millions.

Des initiatives qui vont dans le bon sens. L’Autorité travaille également sur la numérisation des procédures qui devrait permettre de faciliter les choses.

Vu la complexité des soumissions, de nombreuses entreprises privées préfèrent jeter l’éponge avant d’avoir été au bout du processus d'appel d'offres.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Asko domine le championnat

Sport

La 17e journée du championnat de première division s’est déroulée mercredi.

Le digital est au coeur du développement

Tech & Web

Les nouvelles technologies sont un accélérateur de développement. Des dizaines d’études publiées sur le sujet confirment cette tendance.

La Chine promet son aide

Santé

Il est indéniable que l’apparition brutale de l’épidémie covid-19 hors de Chine change la donne.

L'aéroport de Lomé se tient prêt

Santé

L’aéroport international de Lomé fait l’objet d’un suivi extrêmement rigoureux face à la menace que représente le covid-19.