L’industrie minière doit rapporter à tout le monde

24/05/2019
L’industrie minière doit rapporter à tout le monde

Politique attrayante

Une nouvelle politique minière est à l’étude. Davantage de transparence, promotion des sites existants, prospection et prise en compte des intérêts des populations riveraines, tels sont les grands axes.

Pour le coordonnateur de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), cette stratégie va dans le bon sens

‘C’est innovation dans la gouvernance minière, c’est une innovation qui contribuera aussi à l’amélioration du climat des affaires’, a expliqué vendredi Edoh Kokou Agbémadon.

L’ITIE est une coalition composée de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales qui veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources minières à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais. 

Le Togo n’est peut être pas parvenu à remplir l’ensemble des exigences de l’ITIE, ‘mais les dispositions prises par le gouvernement pour améliorer les prestations dans l’administration des mines, pour améliorer la gouvernance et apporter un sens nouveau dans la gestion sont autant d’avancées significatives’, souligne M. Agbémadon.

Edoh Kokou Agbémadon

Pour le garant de la transparence dans les industries extractives, l’Etat doit générer des revenus grâce à l’activité minière sans jamais perdre de vue que les entreprises du secteur doivent en même temps avoir la certitude de gagner de l’argent.

‘C’est normal. Il est donc indispensable d’offrir une politique attrayante et bénéfique pour toutes les parties’, rappelle Edoh Kokou Agbémadon.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.