Le Threshold, prélude au Compact

27/11/2020
Le Threshold, prélude au Compact

Sani Yaya et Eric William Stromayer (au centre)

Le Togo est bénéficiaire, depuis 2018, du Threshold, ou programme de seuil, accordé par le Millenium Challenge Corporation (MCC).

Ce statut intermédiaire permet aux pays qui n’ont pas encore rempli la totalité des critères exigés par le MCC de bénéficier d’un coup de pouce financier leur permettant d’achever le processus complet d’éligibilité avec à la clé plusieurs centaines de millions de dollars. 

L’aide accordée à Lomé est de 35 millions de dollars.

Le MCC est un dispositif conçu par le Congrès américain pour réduire la pauvreté à travers la croissance économique durable dans les pays en voie de développement. 

Vendredi, le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a assisté à la cérémonie de mise en oeuvre du Treshold.

‘Ce programme s’inscrit parfaitement dans la vision des plus hautes autorités américaines et togolaises qui ont fait de la mise en œuvre des réformes une priorité en vue de permettre à notre pays de retrouver le sentier de la croissance, et donc celle de la prospérité économique’, a déclaré M. Yaya.

Il a rappelé que son pays s’était engagé à remplir les critères exigés par le MCC comme la lutte contre la corruption, les libertés publiques, l’amélioration du climat des affaires ou le développement des nouvelles technologies.

'Nous nous réjouissons d’ores et déjà de pouvoir travailler avec le gouvernement togolais, qui fait preuve d'un engagement fort, de progrès dans la mise en œuvre du programme et d'un engagement continu par rapport aux critères d'éligibilité du MCC', a souligné Sean Cairncross, le CEO du MCC, dans un communiqué.

Les 35 millions alloués iront justement au secteur numérique pour améliorer l’efficience des entreprises et la productivité, les investissements et la croissance grâce à un accès amélioré aux services des TIC de haute qualité à un coût raisonnable.

Le Threshold accompagnera également le projet de réforme foncière pour accélérer la productivité agricole qui a pour objectif d’améliorer la sécurité du régime foncier afin d’accroître les investissements dans le secteur agricole.

Pour Sani Yaya, ce programme est parfaitement aligné sur le Plan national de développement, la déclaration de politique générale et la nouvelle feuille de route gouvernementale 2025.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Eric William Stromayer, l’ambassadeur des Etats-Unis à Lomé, et des responsables de la cellule MCC-Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les gros bras ne font plus les malins

Faits divers

La police a appréhendé huit personnes qui faisaient partie d’un réseau de ‘gros bras’ chargé d'intimider des vendeurs ou des acquéreurs lors de litiges fonciers.

Le cartable magique de Victor Agbegnenou

Diaspora

Le Club diplomatique de Lomé accueillait mardi soir le franco-togolais Victor Agbegnenou, concepteur du cartable numérique.

100 milliards décaissés en 10 ans

Développement

L'Agence nationale pour développement à la base (ANADEB) a pour mission de sortir les plus fragiles de la misère.

Achats en toute sécurité

Tech & Web

Il y aura bientôt autant de sites marchands que d’habitants au Togo.