Le Togo a la fibre

19/09/2007
Le Togo a la fibre

Un aboutissement pour Togo Telecom. L'interconnexion à fibre optique entre le Togo et le Bénin a été inaugurée mardi par les présidents des deux pays, Faure Gnassingbé et Yayi Boni. Elle le sera avec le Nigeria mercredi. Un chantier mené par l'opérateur téléphonique togolais qui va permettre d'améliorer la qualité des transmissions. Autre avantage de taille, offrir davantage de bande passante à coût moindre aux abonnés d'Helim, le service ADSL de Togo Telecom lancé il y a quelques mois. Car en s'interconnectant au Bénin, le Togo a désormais accès au câble sous-marin qui dessert de nombreux pays d'Afrique de l'Ouest.

A côté de l'ADSL, l'opérateur pourra lancer de nouveaux services comme la visiophonie destinée aux entreprises. Et à terme, proposer la télévision via une ligne téléphonique classique à l'instar de ce que proposent Free ou France téléphone avec leur « box ».Pour Pétchétibadi Bikassam, le directeur général de Togo Telecom, « Cette interconnexion illustre le savoir-faire de l'entreprise et sa volonté d'offrir les dernières technologies au meilleur prix à ses clients. Qu'il s'agisse d'Illico ou de l'ADSL ».

Depuis deux ans, l'opérateur, dont les activités sommeillaient alors, a entrepris un plan de modernisation qui a vu l'introduction des services « Illico » (transmission du téléphone par la boucle locale radio) de de l'internet haut-débit.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles ambitions de l'Institut français

Culture

L’Institut Français du Togo se modernise en profondeur pour mieux accueillir le public.

Trafic aérien : efficacité relative des tests PCR

Santé

Des tests de diagnostic PCR et même peut être salivaires seront exigés pour se rendre au Togo.

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.

La politique de l'eau est en marche

Développement

700 millions de Fcfa, c’est le montant consacré à l’extension du réseau d’eau potable dans plusieurs quartiers de la capitale.