Le Togo veut renforcer son attractivité

16/01/2019
Le Togo veut renforcer son attractivité

Séduire les investisseurs

Si la vie démocratique a naturellement sa place au Togo, le pays doit déployer l’essentiel de son énergie à assurer son développement et à garantir la croissance. C’est ce que souhaite d’ailleurs la population peu sensible aux joutes politiques stériles.

Les Togolais veulent de meilleures conditions de vie, du travail, de bons salaires, une médecine de qualité et un enseignement décent pour leurs enfants.

Le reste n’a pas beaucoup d’importance.

Le gouvernement s’est engagé depuis plusieurs années dans une politique dont la finalité est d’offrir de meilleures perspectives aux 8 millions de Togolais.

Mais l’Etat providence n’existant pas, c’est le secteur privé qui doit être le moteur de la croissance. 

C’est dans cette logique qu’un cadre économique libéral a été renforcé. Moins d’impôts sur les entreprises, rapatriement des bénéfices et création d’un guichet unique permettant aux investisseurs de créer une entreprise en quelques heures seulement, sans bureaucratie et sans tracasseries administratives.

Cette structure fournit un support d'informations adéquat aux futurs entrepreneurs et les accompagne pour démarrer leurs activités dans les meilleurs délais.

A terme, ce dispositif va stimuler les investissements locaux et étrangers et favoriser la croissance des petites et moyennes entreprises (PME).

La démarche est de placer le Togo au même niveau que ses concurrents régionaux et mondiaux. Elle témoigne de la volonté politique de réformer et fait écho à l’engagement du Président Faure Gnassingbé de voir le Plan national de développement (PND) être pleinement mis en œuvre.

Ces réformes économiques sont une étape cruciale pour la réalisation des objectifs de diversification et de réduction de la pauvreté.

Le pays renforce ainsi son attractivité.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.