Logique de pérennité et de création d’emplois

10/07/2020
Logique de pérennité et de création d’emplois

Victoire Tomégah Dogbé

6.000 sociétés ont été crées au Togo depuis le début de l’année. Un chiffre qui illustre la confiance des entrepreneurs dans le potentiel économique du pays.

Mais créer n’est pas une fin en soi. Il faut être dans une logique de pérennité et de création d’emplois, a rappelé vendredi Victoire Tomégah Dogbé, la ministre du Développement à la base, de l’Artisanat et de la Jeunesse.

Elle participait à un débat virtuel sur le thème de ‘La promotion des produits locaux des jeunes entrepreneurs. Quel rôle pour chacun’.

‘Je dis bravo à ces jeunes qui osent et dont certains sont aujourd’hui, la fierté de notre pays. La pérennité d'une entreprise relève de plusieurs facteurs surtout de la capacité technique de l’entrepreneur, de sa maitrise du projet et de sa résilience à faire face aux difficultés. C’est un véritable parcours de combattant’, a-t-elle déclaré.

La ministre a mentionné tous les dispositifs d’accompagnement mis en place par le gouvernement pour aider les jeunes entrepreneurs. Des fonds et des agences spécialisées qui sont là pour répondre aux demandes concrètes. 

Victoire Tomégah Dogbé se veut la VRP des produits locaux. Elle a incité les les sociétés à développer la production Made in Togo et à la vendre dans le pays plutôt que de choisir la facilité avec l’importation.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Délinquance transfrontalière

Faits divers

Neuf personnes ont été arrêtées par la police. La petite bande avait l’habitude de commettre ses méfaits à Lomé avant de repartir au Ghana.

Des spécialistes pour assurer un développement durable

Environnement

Le ministère de l’Environnement va recruter par concours 750 spécialistes de la protection de la nature.

Une initiative qui arrive à maturité

Coopération

L’initiative Muskoka (Projet d’amélioration de la santé maternelle et infantile) a été lancée il y a 5 ans.

Une politique d’inclusion maîtrisée

Développement

98 milliards de Fcfa, c’est le montant des crédits accordés depuis 7 ans par le Fonds national de la finance inclusive (FNFI).