Mission cruciale

29/11/2007
Mission cruciale

Les experts de la Banque mondiale (BM) et du FMI, arrivés mardi soir à Lomé, ont commencé à rencontrer les différents responsables économiques du pays. Les départements ministériels concernés, bien sûr, mais également les dirigeants de toutes les filières stratégiques comme celles du coton, des transports, des phosphates, des télécommunications ou du port.

Pour la vingtaine de fonctionnaires présents, il s'agit de faire l'état des lieux en matière de finances publiques, et d'évaluer les performances des secteurs qui constituent l'ossature de l'économie du Togo.Au terme de cette mission d'une dizaine de jours, les fonctionnaires internationaux rédigeront un rapport qui sera transmis à leurs institutions. Rapport essentiel pour une relance de la coopération. Le Togo doit de l'argent à la Banque mondiale –il est à jour avec le FMI- et a besoin de son aide pour de nouveaux financements. Equation à laquelle doivent répondre les institutions de Bretton Woods. En outre et si les conclusions du rapport sont favorables, Lomé pourra bénéficier du programme appelé «  Facilité pour la réduction de la pauvreté et la croissance ». A la clé, une annulation ou une réduction de la dette à l'égard du FMI et de la BM et, pourquoi pas, du Club de Paris.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.