Nouvelle compagnie vers Lomé

15/01/2007
Nouvelle compagnie vers Lomé

Selon le quotidien sénégalais, le Soleil, un groupe de cadres et d'opérateurs économiques africains est sur le point de lancer une nouvelle comparngie aérienne sous-régionale dénommée « Sahelian International Airlines »..

La solution qu'ils préconisent est de coopérer et d'unir les efforts et à l'image des grands ensembles sous-régionaux et régionaux comme la Cedeao, l'Uemoa ou la Cemac, créer d'une « alliance commerciale et technique » viable et compétitive sur un marché de quelque 350 millions d'habitants. 

Le programme envisagé tournera d'une part autour de la création d'une compagnie aérienne africaine, qui développera, entre autres, des relations intercontinentales depuis les principales villes africaines vers les villes américaines, asiatiques et européennes

 

D'autre part, un accompagnement à la création de plusieurs filiales locales africaines, au Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d'Ivoire, Mali, Togo et Sénégal pour le développement des liaisons domestiques et interafricaines au départ des principales capitales de la zone ciblée.

 

Cette idée semble louable, mais est-elle viable d'autant qu'un autre projet est bien avancé. Il s'agit de la compagnie aérienne initiée par la Cedeao et dont le pilote est le togolais Koffi Djondo.

 

« Air Cedeao » se veut le digne successeur d'Air Afrique.

 

Affaire à suivre.

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Incendie maîtrisé à l'université de Lomé

Faits divers

Un incendie s’est déclaré lundi dans le bâtiment accueillant la faculté des sciences économiques et de gestion à Lomé.

Les intempéries font 3 victimes

Faits divers

Les fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit de samedi à dimanche sur Lomé et sa périphérie ont causé la mort de 3 personnes.

Début de l'exercice Obangame Express

Coopération

Un exercice naval dénommé Obangame Express, assuré par les forces navales américaines en Afrique (NAVAF), a débuté vendredi avec la participation du Togo.

Interdits à la vente

Santé

Quatre médicaments importés ont été retirés de la vente. Le ministère de la Santé invoque des raisons commerciales.