Préserver le tissu économique

06/04/2020
Préserver le tissu économique

Laurent Coami Tamégnon

Les entreprises togolaises redoutent de faire les frais du coronavirus. La crise sanitaire a débuté il y a quelques jours et il est beaucoup trop tôt pour en mesurer l’impact économique.

Le patronat (CNP) s’est déclaré rassuré par les annonces de la Banque centrale prête à injecter des liquidités.

Laurent Coami Tamégnon, le président du CNP, devrait évoquer la questions avec les adhérents.

‘Cet après-midi nous allons définir comment bénéficier des mesures d’accompagnement proposées par la BCEAO. Nous allons mener les réflexions avec les responsables de l’institution et les banques’, a-t-il déclaré.

Le premier secteur directement impacté est celui des hôtels. Ils sont vides. Logique. Les frontières son fermées et plus aucune liaison aérienne ne permet de rejoindre le Togo, à l’exception des vols spéciaux. 

Pour les autres secteurs, difficile d’avoir une vue précise.

Il est à noter que les frontières restent ouvertes aux échanges commerciaux. Lomé a aussi la change d’être un important hub logistique qui dessert les pays de l’hinterland.

Un atout pour surmonter les jours difficiles.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le SET a-t-il quelque chose à se reprocher ?

Social

Le nouveau syndicat d’enseignants, SET, semble être dans la tourmente.

Réduire la fracture numérique

Diaspora

La prochaine rencontre du Club diplomatique de Lomé (CDL) aura lieu le 19 janvier.

Reprise des championnats

Sport

Les championnats de D1 et et D2 reprendront le le 20 mars prochain.

Il reste dans nos coeurs

Culture

L'institut français du Togo (IFT) rendra hommage à l’artiste Jimi Hope, décédé en 2019 le 29 janvier prochain.