Un programme de développement sur mesure

03/01/2019
Un programme de développement sur mesure

Créer des emplois et de la richesse

Le Togo veut se positionner sur le chemin de la transformation structurelle de l’économie. 2019 devrait être celle du lancement effectif du Plan national de développement (PND)

L’ambition des autorités  est de faire du Togo une nation à revenu intermédiaire économiquement, socialement et démocratiquement solide et stable, solidaire et ouverte sur le monde.

Le PND prévoit le développement d’une chaîne logistique et de transport autour du Port autonome de Lomé en l’intégrant à un réseau de transport rénové en vue de créer un hub logistique et un corridor de développement compétitifs.

L'objectif est également la création d’une chaîne de valeur dans le secteur agro-sylvo-pastoral par la mise en place des agropoles fédérant plusieurs activités (culture vivrière, aquaculture, transformation et recherche), un programme similaire est envisagé dans le secteur des industries manufacturière, artisanale et extractive par la création de parcs industriels intégrés et tournés vers des industries exportatrices et intensives en main d’œuvre (exemple de l’industrie textile), ainsi que le renforcement de la transformation des filières des phosphates.

Cet ambitieux projet n'a de sens que si il s’accompagne d'une politique d’inclusion sociale et financière afin assurer une meilleure redistribution des retombées de la croissance.

Les moyens requis pour la mise en œuvre du PND sur la période 2018-2022 sont de 4 622,2 milliards Fcfa. Les dépenses d’investissement public sont évaluées à 1 623,1 milliards, représentant 35,1% du coût global. Les investissements privés couvrent le reste du financement à hauteur de 2 999,1 milliards.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.

L'Afrique de l'Ouest sécurise son espace maritime

Coopération

33 pays, dont le Togo, participent à l'exercice Obangame Express sous commandement américain.