Une longue convalescence

15/07/2020
Une longue convalescence

Philomène Ayim-Djagbaré mercredi à Lomé

Le Togo compte plus de 800 hôtels, des milliers de restaurants et bars. Une industrie sinistrée depuis le début de la crise sanitaire au mois de mars.

Mais Philomène Ayim-Djagbaré, la directrice de la réglementation, inspection et du contrôle des établissements hôteliers et des bars, se projette dans l’avenir.

Elle souhaite améliorer la rentabilité de ces entreprises grâce à une démarche qualité.

‘C'est un projet capital. Tout doit être mis en oeuvre pour promouvoir la destination Togo. Les touristes et hommes d’affaires doivent avoir toutes les garanties quant à l’hygiène des établissements où ils séjournent et dans les restaurants où ils se rendent’, a-t-elle expliqué mercredi.

La première étape consiste à sensibiliser les professionnels, du patron d’hôtel au plongeur en cuisine.

‘L’amélioration des prestations globales est un impératif pour stimuler cette industrie’, a indiqué de son côté Kossivi Égbétonyo, le ministre du Tourisme.

Le Togo peut espérer une modeste reprise du tourisme avec l’ouverture de l’espace aérien programmé dans quelques semaines.

Mais il faudra de longs mois avant que l’industrie ne se relève du choc économique de la pandémie. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévention avant tout

Santé

La Journée mondiale du coeur est l'occasion d'informer le public sur les réflexes de prévention.

Poursuivre la lutte antirabique

Santé

Une dizaine de cas mortels de rage ont été enregistrés au Togo en 2019.

Patrimoine mondial : sauvetage en vue

Culture

Le site historique de Koutammakou en pays Tamberma, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, va être sauvé.

Electrification de 20 centres de santé

Développement

Kya Energy Group va recevoir une aide de Power Africa pour électrifier des centres de santé.