Enseignants submergés

05/02/2009
Enseignants submergés

Les enseignants membres de la Fédération des syndicats de l'enseignement du Togo (Fesen) ont l'intention de se mettre en grève jeudi pour dénoncer les conditions de travail et de salaires dans le primaire et le secondaire. Ils reprochent également au gouvernement l'absence de mesures d'accompagnement pour les fonctionnaires de l'éducation nationale confrontés à l'afflux de nouveaux élèves.

Depuis l'introduction au Togo de la gratuité de l'école dans le pré-scolaire et le primaire, le nombre d'élèves aurait augmenté respectivement de 54% e de 12%Pour la Fesen, le corps enseignant ne peut plus faire face. Il faut davantage de personnel et de moyens financiers pour faire face à la nouvelle démographie scolaire.

Le ministère des Enseignements primaires et secondaires a publié un communiqué mercredi invitant les membres de la Fesen à surseoir à leur mot d'ordre de grève.

Le communiqué indique que le paiement des primes de déplacement des directeurs a commencé mercredi sur toute l'étendue du territoire.

Par ailleurs le ministère assure de la création d'un cadre de concertation et de dialogue pour faire face aux revendications du corps enseignant.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Afrique qui vote

Cédéao

Plusieurs pays de la Cédéao organiseront des élections présidentielles en 2020. Des scrutins que l'on espère apaisés.

A Nairobi, les Eperviers sauvent l'essentiel

Sport

Le Togo et le Kenya ont fait match nul (1-1) lundi à Nairobi dans le cadre de la seconde journée des éliminatoires de la CAN 2021.

Relever le défi des infrastructures

Cédéao

Les pays de la Cédéao doivent disposer d’infrastructures performantes dans les domaines des transports, de l’énergie, des télécommunications et des technologies.

Jack Ma s'entretient avec le président togolais

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé s’est entretenu jeudi avec le fondateur d’Alibaba, Jack Ma.