Les élèves une nouvelle fois pénalisés

20/02/2017
Les élèves une nouvelle fois pénalisés

Le gouvernement tente de parvenir à un accord équitable

La coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) a annoncé 3 jours de grève à partir de mardi pour protester contre le manque d’avancée dans pourparlers avec le gouvernement.

Les discussions ont pourtant permis d’aborder les questions de fond relatives au statut des enseignants et à l’amélioration de leur qualité de vie et de travail.

Pour un secteur si complexe, les mesures définitives ne peuvent sortir d’une pochette surprise. Le gouvernement doit étudier l’ensemble du dossier, examiner les contraintes structurelles et budgétaires.

Il faut laisser du temps au temps pour finalement parvenir à un accord global qui donne satisfaction aux deux parties.

Mais les syndicats estiment – ils se trompent – que la seule façon de mettre les pouvoirs publics au pied du mur est de faire grève. Il savent que laisser oisifs des dizaines de milliers d’élèves souvent très jeunes représente un risque. Ils jouent sur cette potentielle menace pour obtenir ce qu’ils veulent.

Seul le dialogue peut régler un conflit, il n'y a pas d'autre alternative.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.